Site icon Visual Web Click

YouTube sur votre Apple Watch ?

YOUTUBE SUR VOTRE APPLE WATCH ?

YOUTUBE SUR VOTRE APPLE WATCH ?

L’Apple Watch permet aux utilisateurs d’appeler leurs proches et de suivre leur état de santé. Cependant, les capacités de diffusion multimédia se limitent aux livres audio, aux podcasts et à la musique. Avec la nouvelle application WatchTube, vous pouvez désormais regarder vos vidéos YouTube préférées directement depuis votre poignet.

L’idée d’un homme

Hugo Mason a créé WatchTube. L’application vous donne accès à toutes les vidéos YouTube via l’application. Vous pouvez écouter les vidéos via le haut-parleur intégré de votre Apple Watch ou via une paire d’écouteurs Bluetooth. L’application ne peut pas être liée à YouTube car il s’agit d’une application tierce qui porte simplement le nom “Tube”. Vous pouvez toujours rechercher et vous abonner à vos créateurs de contenu préférés.

WatchTube ouvrira et affichera une liste des vidéos YouTube les plus populaires. L’algorithme de l’application personnalisera votre flux en fonction de vos intérêts, un peu comme YouTube le ferait s’il n’y avait pas de compte. Pour protéger votre vie privée, vos données seront enregistrées localement sur votre Apple Watch.

Pensé comme l’app iPhone, sur un écran de 2 pouces…

Vous pouvez également regarder des vidéos avec des sous-titres, que le volume soit augmenté ou baissé. Vous pouvez même ajuster la taille de la police. Pour économiser votre batterie, vous pouvez utiliser des sous-titres sans audio.

L’absurdité de WatchTube ne connaît pas de limites. L’Apple Watch n’a pas été conçue pour afficher du contenu vidéo. Son écran est trop petit. Cela signifie que l’application peut ne pas être aussi utile pour tout le monde, même si elle est disponible dans l’App Store depuis plusieurs semaines. Même si les vignettes se sont bien chargées, je n’ai pu voir aucune vidéo sur mon Apple Watch au moment de la rédaction. WatchTube est un excellent moyen d’avoir YouTube à votre poignet. Vous devrez résoudre certains problèmes.

Quitter la version mobile